Accueil du site > Sécurité des aliments > Les substances indésirables : les moyens d’un contrôle

Les substances indésirables : les moyens d’un contrôle

Toute matière première, quelle qu’elle soit, court toujours le risque de subir à un moment ou un autre, une contamination accidentelle voire volontaire. Un tel phénomène a été constaté aux Etats-Unis, en 2008, à la suite de l’incorporation de céréales en provenance de Chine qui avaient été artificiellement additionnées de produits destinés à augmenter le taux protéique. Une vigilance de tous les instants, ciblée sur les contaminants les plus dangereux, permet d’éviter ces incidents.

La finalité de l’industrie des Fabricants d’animaux familiers est fournir chaque jour à l’animal des aliments préparés, nutritionnellement équilibrés et sûrs.

A ce titre, nous veillons à n’utiliser que des matières premières, des ingrédients et des additifs ne présentant aucun danger pour l’animal.

Les contaminants ou les substances indésirables font partie des substances pour lesquelles la vigilance se doit d’être absolue pour garantir le bien-être et la santé de l’animal tout au long de sa vie.

La Législation Européenne fournit le cadre réglementaire pour les différents types de substances indésirables.

Celles-ci peuvent être classées en plusieurs familles :

Les Métaux Lourds

Des teneurs maximales admissibles en Cadmium et en Plomb dans les matières premières animales, végétales et dans les aliments pour animaux familiers ont été fixées par la Directive Européenne 2005/87.

Les Pesticides et les Insecticides

Des teneurs maximales admissibles des différentes substances dans les matières premières utilisées dans la fabrication des aliments pour animaux familiers ont été fixées par la Directive Européenne 2006/77.

Les Dioxines et les PCB

Des teneurs maximales admissibles dans les matières premières animales, végétales, dans les additifs et dans les aliments pour animaux familiers ont été fixées par la Directive Européenne 2006/13.

Les Mycotoxines

Des niveaux maxima à ne pas dépasser ont été établis comme recommandés par la Commission Européenne (2006/576) pour les différentes mycotoxines issues des moisissures pouvant se développer dans les céréales utilisées dans la fabrication des aliments pour animaux familiers. Les Aflatoxines font l’objet de teneurs maximales admissibles.

Le Fluor

Des teneurs maximales admissibles en Fluor dans les matières premières animales, végétales, minérales et dans les aliments pour animaux familiers ont été fixées par la Directive Européenne 2005/87.

Alertes contaminants

Au titre de cette recherche permanente de sécurité, nous sommes en contact permanent avec les autorités de tutelle françaises (Direction Générale de l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture et DGCCRF) et européennes via la FEDIAF pour réagir au mieux à toute alerte transmise par ces autorités concernant une possible contamination des matières premières ou des produits finis qui pourraient affecter la sécurité alimentaire de nos aliments.

En cas d’alerte, un travail en collaboration étroite avec ces autorités est mis en place le plus rapidement possible pour évaluer le risque et prendre en toute responsabilité les mesures les plus appropriées.

Accueil | Plan du site | Mentions légales